Vers un bon usage des écrans !

Quelles perspectives de prévention pour le neuropsychologue ?

Le sujet de l’impact des écrans est une thématique actuelle dont les parents se préoccupent. Les écrans peuvent avoir des effets négatifs sur certaines fonctions cognitives comme le langage ou l’attention, et ont des conséquences sur la santé physique (sommeil perturbé, sédentarité et risque de surpoids). Mais ces effets négatifs sont liés à un mésusage (temps excessif, contenu inadapté). Or, ces outils numériques, bien utilisés, peuvent être de formidables supports d’éveil de l’intelligence. Ils fournissent également des prothèses cognitives dans le cadre des troubles des apprentissages et permettent ainsi à des enfants dont un processus cognitif dysfonctionne de pouvoir exprimer pleinement leur potentiel intellectuel. Il s’agit donc d’utiliser le bon écran, à bon escient, et le neuropsychologue a tout à fait un rôle à jouer dans la prévention de ce bon usage des écrans.

C’est l’objet du mémoire d’Aline CLAUDON-LAURENT, Neuropsychologue, Sous la direction du Professeur FOURNERET et du Docteur REVOL.

Lire la suite sur le site de serge TISSERON, en cliquant ICI


Vous souhaitez partager ce contenu ? Cliquez sur le lien correspondant :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright Res'PPI 2019
Shale theme by Siteturner